Articles

Le Big Data appliqué aux ONG

Pour tout comprendre sur le concept de Big Data et comprendre comment ces "métadonnées" sont utilisées aujourd'hui par les ONGs.

Florent Barre
2/5/2022
7 min de lecture
Le Big Data appliqué aux ONG

Qui a dit que l'utilisation des Big Data était uniquement réservée au secteur privé ? En réalité, lorsqu'elles sont correctement exploitées, ces précieuses données bénéficient grandement aux organisations non lucratives.

Afin de booster leurs campagnes et toucher un public plus large, les ONG ont tout intérêt à s'intéresser à ces métadonnées. Explications.

Big Data for Good

Ces dernières années, le Big Data n'a pas toujours eu bonne presse.

Il est toutefois nécessaire de prendre du recul. Le problème vient-il des données en elle-même, ou de l'usage qui en a été fait ? En réalité, entre de bonnes mains, le Big Data peut tout à fait œuvrer pour l'intérêt général.

Revenons sur la définition du Big Data, et sur les possibilités qu'il offre aux organisations sociales et humanitaires.

Définition du Big Data

Lorsqu'on parle de Big Data, on parle simplement de données numériques. De données si riches et volumineuses qu'elles doivent être analysées et traitées pour être comprises.

S'agit-il d'un nouveau concept ?  Cela fait relativement peu de temps que nous possédons les moyens technologiques nécessaires pour récolter des informations en si grand nombre. C'est autour des années 2000 que le concept a émergé. Les progrès technologiques et la baisse du coût de stockage des données ont fortement contribué à l'essor du Big Data.

Les opportunités offertes par ces immenses volumes de données ont-elles tenté certaines entreprises peu scrupuleuses de les utiliser à mauvais escient ? Malheureusement, le Big Data s'est retrouvé au centre de divers scandales. Cela signifie-t-il que l'usage de ces données est forcément mauvais ? Non, loin de là !

Techniquement, ces données digitales sont neutres. Ce qui n'est pas neutre, c'est l'utilisation qui en est faite.

Le Big Data au service d'un monde meilleur

Organisations non lucratives et ONGs gagneraient beaucoup à exploiter pleinement le Big Data. Apportant de précieuses informations, les métadonnées peuvent tout à fait être mises au service du "bien".

Par exemple, dans le domaine de la santé, recueillir et analyser d'immenses volumes de données a permis de faire des progrès remarquables. En les croisant, on comprend mieux les facteurs de développement de certaines pathologies, comme la maladie d'Alzheimer. Dans un autre registre, les métadonnées ont joué un rôle crucial pour contenir l'épidémie d'Ebola en Afrique.

Le Big Data peut également être utilisé pour préserver l'environnement. À titre d'illustration, le projet World Bee Project tire parti du Big Data pour observer le comportement des abeilles. L'objectif : mieux protéger les abeilles et leurs habitats.

Toutefois, par manque de ressources ou de connaissance, les ONG peinent encore à utiliser le Big Data.

Pourquoi utiliser des métadonnées en ONG ?

Rechercher des dons, obtenir de nouvelles adhésions, sensibiliser le public à des causes sociales et humanitaires… Au quotidien, les organisations non lucratives font face à de nombreux défis. Comment le Big Data peut-il épauler les ONG pour les aider à mener à bien leurs missions ?

Les avantages du Big Data pour les causes sociales et humanitaires

En récupérant des données numériques concernant les comportements d'une population, les organisations humanitaires et sociales travaillent plus intelligemment et efficacement. 

Voyons les avantages de l'utilisation des données en ONG :

  • Le Big Data permet de faire un ciblage plus précis et donc d’optimiser les coûts 

Afin d'optimiser l'effet des campagnes de levée de don, de plaidoyer, de recherche de soutien, du porte-à-porte et de la prospection téléphonique, rien de mieux que d'effectuer le ciblage d'une population.

Justement, le Big Data permet une fine analyse des profils donateurs. En comprenant les préoccupations des personnes selon leur lieu d'habitation, leur âge ou leur profession, il devient plus facile de mettre en place des campagnes efficaces. Ainsi, les métadonnées aident à segmenter des contacts et personnaliser les emails, SMS et newsletters qui leur parviennent.

  • Le Big Data fait gagner du temps… et de l'argent

Récolter des donations, construire des bases de contacts, mener des campagnes… Tout ceci est chronophage. Et le temps, c'est de l'argent !

Les métadonnées évitent de perdre un temps précieux à convaincre un public non réceptif. Pour une ONG, le coût d'acquisition d'un donateur est loin d'être négligeable. Désormais, ne perdez plus de ressources dans des initiatives qui ne mènent à rien. Le Big Data permet d'optimiser chaque action pour mieux réussir les campagnes d'adhésion et de fundraising.

  • Le Big Data donne des informations en temps réel

Grâce aux nouvelles technologies, on peut désormais récupérer des données en temps réel. Cela se révèle particulièrement utile pour les ONG qui interviennent dans des situations de crise, comme des catastrophes naturelles, des guerres ou des épidémies sanitaires.

Ainsi, les métadonnées peuvent apporter des solutions aux problématiques rencontrées par les ONG.

Comment une ONG peut-elle tirer parti du Big Data ?

Le Big Data est une formidable mine d'informations pour une entreprise, une ONG ou un parti politique.

Toutefois, pour en bénéficier, les organisations doivent s'assurer que leurs équipes comprennent les bases du digital. Ils doivent aussi savoir utiliser des logiciels de traitement de données.

Ceci dit, nul besoin de devenir un "Data expert". Pour commencer à utiliser les métadonnées, ONG et organisations humanitaires pourront mettre en place des actions simples. Par exemple :

  • Cibler des contacts selon l'analyse de leurs profils

La base de contacts peut être segmentée selon des critères pertinents (quartiers, niveaux d'études, genres…). Par la suite, les différents groupes seront abordés de manière distincte.

  • Optimiser la recherche des dons et des donateurs à l'aide de campagnes ciblées

Aujourd'hui, des plateformes comme Qomon vous donne la possibilité de personnaliser chaque message, email ou SMS. Cela permet aux organisations de mener des campagnes de sensibilisation et de mobilisation beaucoup plus efficaces.

  • Récupérer des données en temps réel afin d'ajuster la stratégie de l'organisation

Grâce à la plateforme Qomon, il devient facile d'analyser des données, de gérer des bases de contacts et de faire des campagnes personnalisées. Tirez parti des fonctionnalités de notre logiciel en quelques clics !

Le Big Data est-il une solution aux problèmes rencontrés par les ONG ? En réalité, il s'agit plutôt d'un outil. Accessible à toutes les organisations, le Big Data s'adapte aux besoins de chacun en fournissant un gros volume d'informations. 

L'analyse et l'utilisation des données en ONG est une excellente manière de booster les résultats des campagnes et d'optimiser des collectes de fonds.

Astuce & News

Recevez les bonnes pratiques,
derniers articles et guides directement sur votre boîte email.

S'inscrire

Rester dans la boucle !

Les bonnes pratiques, nouveautés et guides directement dans votre boîte email.

Merci de votre inscription !
Vous allez recevoir un email pour confirmer votre inscription !
Oops! Something went wrong while submitting the form.

Passons à l'

Prendre RDV

Vous aimerez également lire