Articles

Le Big Data appliqué à la politique

Pour tout comprendre sur le concept de Big Data et comprendre comment ces "métadonnées" sont utilisées aujourd'hui en politique.

Aurélien Charrier
28/3/2022
7 min de lecture
Le Big Data appliqué à la politique

Qu'est-ce que le Big Data ? En un mot, ce terme anglais désigne des données. Des "métadonnées", pour être exact. Celles-ci sont si vastes et si riches qu'elles aident à mieux comprendre des tendances, désirs et préférences d'un certain public.

En politique, on comprend aisément leur intérêt : le Big Data permet de cibler et d'identifier les besoins d'une population. Par conséquent, les organisations politiques ont tout avantage à s'intéresser de près à ces précieuses informations.

Quelle est la réalité du Big Data en France ? Comment analyser des gros volumes de données pour booster une campagne politique ? Découvrons ci-dessous comment appliquer le Big Data à la politique.

Le Big Data politique en France

Parfois source d'exagérations et de fantasmes, le Big Data est en fait relativement peu utilisé dans le paysage politique français. Affirmer l'inverse est une marotte journalistique sans réalité. En effet, il est illusoire de penser que les politiques ciblent la population selon la marque de leur voiture, leurs achats au supermarché ou leur destination de vacances.

Le Big Data, c'est quoi ?

Tout d'abord, revenons sur la définition du Big Data.

Le Big Data désigne les ensembles de données collectées par des entreprises et des organisations.

Pourquoi parle-t-on autant du Big Data ? Car une fois analysées, ces "métadonnées" nous apportent des informations précieuses. Elles sont d'ailleurs utilisées dans un très grand nombre de secteurs : pharmaceutiques, sociaux, gouvernementaux, scolaires, financiers…

On caractérise le Big Data par 3 V :

  • Le Volume des données
  • La Variété des données
  • La Vélocité de génération, collection et traitement des données

Permettant de stocker un large nombre d'informations à un prix économique, c'est grâce aux nouvelles technologies que le Big Data a pu être exploité.

Le Big Data en France et aux USA

En matière de Big Data appliqué à la politique, les États-Unis sont loin devant nous. En effet, pour optimiser leurs campagnes électorales, les Américains sont passés maîtres dans l'art du ciblage. Outre-Atlantique, les candidats se servent de données numériques et des réseaux sociaux pour communiquer efficacement.

En France, même si les choses évoluent rapidement, nous sommes encore loin derrière eux.

Comment utiliser le Big Data en politique ?

Identifier des zones prioritaires à l'aide d'une carte électorale, convaincre les indécis, motiver les abstentionnistes… Grâce aux nouvelles technologies, capter et analyser des gros volumes de données est à portée de main.

Voyons ce qu'il est possible de faire en politique à l'aide des métadonnées.

Les avantages du Big Data en politique

Pourquoi utiliser le Big Data en politique ? Pour les organisateurs d'une campagne, exploiter de larges volumes de données comporte plusieurs intérêts.

  • Identification des variables qui déterminent les votes

Les données liées aux bureaux de votes et zones géographiques peuvent apporter de nombreuses informations. Par exemple, pour un parti politique, il est utile de savoir comment le vote a évolué au sein d'une commune, ou bien encore le taux d'abstention des dernières années.

En analysant ces données, des tendances peuvent être identifiées. S'il se trouve qu'un parti perd des voix au profit d'un autre, il sera nécessaire de travailler sur des arguments plus percutants et convaincants. En revanche, s'il apparaît que l'abstention augmente car les électeurs sont de moins en moins convaincus par l'utilité du vote, il faudra leur redonner confiance en leurs élus.

  • Définition d'une stratégie de campagne

En comprenant précisément pourquoi les électeurs préfèrent voter pour un candidat plutôt qu'un autre, on peut en déduire les informations pertinentes à intégrer dans une stratégie de campagne. Grâce au Big Data, il devient possible d'orienter efficacement les thèmes d'une campagne dans le but de convaincre un plus grand nombre d'électeurs.

  • Ciblage des électeurs

Tous les électeurs ne sont pas sensibles aux mêmes thématiques. Des logiciels de stratégie électorale aident les partis politiques à établir des cartographies afin de mieux cibler les différents groupes. L'idée est d'éviter de perdre du temps à convaincre des quartiers acquis aux opposants, et de se concentrer sur des actions plus efficaces.

Effectuer un profiling des électeurs maximise les chances de toucher l'électorat.

  • Solution économique

Par rapport aux instituts de sondage, le Big Data a généralement un coût plus faible. Il s'agit donc d'une solution particulièrement attractive pour les acteurs politiques. 

Une plateforme comme Qomon permet notamment d'analyser des données et d'optimiser des actions sans nécessiter un budget trop important.

Comment tirer parti du Big Data en politique ?

Les nouvelles technologies sont en passe de révolutionner l'organisation des campagnes électorales.

Afin d'utiliser le Big Data à bon escient, la première chose à faire est de se constituer un fichier de contacts. Comment ? En se basant sur des informations acquises sur le terrain et sur des données provenant des réseaux sociaux.

Une fois le consentement des contacts obtenu, il faut analyser et segmenter le fichier afin de communiquer avec chaque groupe de façon ciblée. Qui sont les personnes les plus susceptibles d'adhérer à un parti ? Celles qui ont besoin d'être convaincues que voter sert vraiment à quelque chose ?

À titre d'illustration, un fichier électoral peut être segmenté selon le lieu d'habitation, la tranche d'âge ou encore la catégorie sociale. Ceci permet aux partis politiques d'adapter leurs thèmes de campagne selon le public.

Ensuite, il est judicieux de récupérer des données économiques et socio-démographiques des quartiers ou bureaux de vote à travers l'Insee ou les IRIS (Îlots Regroupés pour l'Information Statistique). Ces données viendront enrichir l'analyse d'une population et affiner votre stratégie électorale.

Pour mener une campagne politique avec succès, il est essentiel de bien connaître le public que l'on cible. Justement, le Big Data donne accès à une masse d'informations concernant les habitudes de votes, les préoccupations, les craintes et les désirs des électeurs.

À l'aide de ces métadonnées numériques, il devient possible de cerner les opinions politiques et d'identifier précisément les attentes du public vis-à-vis des élus. Le résultat : une campagne optimisée et performante qui touche l'électorat.

Astuce & News

Recevez les bonnes pratiques,
derniers articles et guides directement sur votre boîte email.

S'inscrire

Rester dans la boucle !

Les bonnes pratiques, nouveautés et guides directement dans votre boîte email.

Merci de votre inscription !
Vous allez recevoir un email pour confirmer votre inscription !
Oops! Something went wrong while submitting the form.

Passons à l'

Prendre RDV

Vous aimerez également lire