Articles

Pourquoi continuer à faire campagne même après les élections ?

Certains pensent que les campagnes se préparent quelques semaines avant les élections. Or une campagne c'est une logistique bien huilée et pour gagner la confiance des électeurs, il faut s'inscrire dans la durée. Le "Forever Campaigning" ou la démocratie permanente.

Hendrik Giesecke
24/5/2022
5 min de lecture
Pourquoi continuer à faire campagne même après les élections ?

Dimanche soir, 21H30. L'ensemble des résultats sont remontés au bureau central. Ils vont être proclamés. Vous avez gagné. Tous ces mois, voire ces années, d'engagement et de proximité ont porté leurs fruits. Bravo. 
Alternative à la victoire, vous venez de perdre. Les élections sont terminées. Vous ressentez une légère frustration ; du moins au début, mais vous êtes convaincu(e) que le meilleur reste à venir et si vous lisez cet article, vous avez sans doute raison. 

En réalité, quel que soit le scénario, le soir du vote ne doit jamais être la fin de vos efforts de campagne. Selon la théorie de la "démocratie permanente", ce n'est même que le début !

Capitaliser sur ce que vous avez construit

De nombreuses personnes ayant perdu choisissent d'arrêter de faire campagne une fois l'élection terminée. C'est logique, la défaite, même si on l'attendait, même si notre candidature n'était qu'une "candidature de témoignage" est toujours un coup de poing dans le ventre. 

Cependant il ne faut pas oublier tout le travail accompli, les contacts engrangés, les lieux visités, les bénévoles engagés comme autant de capital politique qu'il faut conserver pour les prochains combats (ou pour ceux de ses amis politiques). 

Le plus important est donc de garder contact, de donner à votre socle de sympathisants des nouvelles, de partager vos positions mais aussi de donner des moyens de s'engager et d'agir continuellement grâce par exemple à des questionnaires, des sondages, ou des petitions en ligne. Vos sympathisants pourront eux-même les diffuser ou les repartager à leur entourage et ainsi faire grandir votre base de contacts et votre socle de sympathisants en dehors de la période électorale. Ils seront ensuite en cas d'élection vos premiers soutiens, donateurs et bénévoles. 

Il faut aussi restez visible et engagé(e) : Continuer à faire des marchés, à mener des grands rendez-vous comme les voeux, la mi-mandat de l'élu en place etc. 

Si vous êtes dans l'opposition, il faut d'autant plus continuer vos efforts que vous portez la voix d’une partie de la population. Certaines personnes ont décidé de voter pour vous et de vous faire confiance.
Lorsque vous rencontrez vos électeurs, Il faut alors noter chaque interaction avec eux, suivre leur demande, être accessible. Cela constituera une base de confiance pour la suite. 

Dans le laps de temps entre les élections, vous devez renforcer les relations avec vos électeurs qui sont convaincus et en construire de nouvelles avec les électeurs indécis. 

Même si vous n’êtes plus dans un contexte d’élection, vous devez continuer à faire entendre votre voix auprès des citoyens. Les gens ont besoin de savoir que vous êtes toujours là pour eux et que vous ne les avez pas oubliés juste parce que la campagne est terminée. Vous devez leur montrer que vous continuez à vous battre pour leur cause, à les écouter et à travailler sur les moyens d'améliorer leur quotidien.

Maintenez le contact et soyez réactif en tant qu'élu(e) !

Même si vous avez remporté l'élection, vous devez vous rappeler qu'il est très important de travailler constamment sur votre notoriété, votre réputation et sur les demandes faites par vos concitoyens.
Les électeurs peuvent rapidement changer d’avis, et bien que vous ayez été élu(e) aujourd'hui, votre réputation et notoriété peuvent s'éroder au fil du temps. 

Poursuivre votre campagne c'est être au contact permanent lors des marchés, en porte-à-porte, en visite, en ligne, par sms, par email, lors de sessions de phoning. Cela permet de conserver une image positive en tant qu’homme ou femme politique et de montrer à vos électeurs que vous vous souciez toujours de leurs préoccupations. Il n'y pas d'amour, il n'y a que des preuves d'amour !

Vous devez leur montrer que vous ne faites pas partie des élus qui rencontrent les citoyens uniquement à l’approche des élections et que votre travail acharné continue, que chaque demande est traitée et suivie dans le temps, que personne ne reste sans réponse. Que là aussi vous restez engagé(e) et à l'écoute.

Il ne faut pas négliger vos anciens bénévoles de campagne, ils sont votre premier cercle et ils aiment s'engager !
Vous serez surpris du nombre de bénévoles qui sont prêts à rester engagé : à tenir des réunions, à passer des coups de fils, à partager des messages, à faire du porte-à-porte. Il faut les garder avec vous, car ils aiment tellement s'engager qu'ils pourraient aller s'engager ailleurs. 

Personne n'est élu pour toujours. Bientôt seront organisées de nouvelles élections et vous devrez mobiliser les électeurs. Il est alors plus facile de ne pas repartir de zero. 

Des élus de l'USR (Roumanie) au contact des électeurs

Une campagne, c'est aussi de la logistique

Dans l'ensemble, il existe de nombreuses bonnes raisons pour lesquelles vous devez continuer à faire campagne même après les élections. 

Même lorsque la campagne est "éclair", c'est beaucoup de préparation. Ce n'est qu'en faisant continuellement campagne - à des degrés d'intensité différents - que vous pourrez espérer atteindre vos objectifs.

Trucs & Astuces

Recevez les bonnes pratiques,
derniers articles et guides directement sur votre boîte email.

S'inscrire

Rester dans la boucle !

Les bonnes pratiques, nouveautés et guides directement dans votre boîte email.

Merci de votre inscription !
Vous allez recevoir un email pour confirmer votre inscription !
Oops! Something went wrong while submitting the form.

Passons à l'

Prendre RDV

Vous aimerez également lire